lettre d'amour pardon




lettre d'amour  pour demander pardon



Je ne sais ce qui m'a fait pété les plombs, je ne saurais te l'expliquer ni me justifier. C'est vrai quoi de plus stupide que ce soit la maîtresse qui soit jalouse de l'officielle...

Je ne sais pas expliquer ma crise, ma tristesse, mon désarroi. Si, une chose est sûre c'est que je t'aime, et que peut être au fond, j'ai parfois envie de t'avoir rien qu'à moi. Je crois que tu l'as déjà éprouvé aussi envers Y même si tu ne me l'as jamais dit, ni exprimé.

Comme tu le dis si bien, je connaissais les règles du jeu dès le début, je savais les risques, les conséquences, la tristesse que tout cela pouvait procurer, je le savais mais peut être que je n'en mesurais pas toute son ampleur.

Je t'ai vu changé ces dernières semaines, je savais donc en conséquence que çà devait mieux aller avec ta femme. D'où parfois mes questions, comment çà va avec elle, parfois ma tristesse face à toi.

Tu me diras, et tu auras bien raison, que c'est normal que tu vives ta vie d'Homme avec ta femme officielle, bien sûr, c'est vrai, et je devrais me dire que c'est bien pour toi, parce que malgré ce que je peux dire, je souhaite que tu sois heureux. 

Pourquoi ai je réagi comme cela alors que finalement je fais la même chose avec mon officiel, si ce n'est que nous, nous n'avons rien construit (pas de famille j'entends par là)?

Tu as un bonheur que je n'ai pas. Vous retrouvez tous les 3 dans la même pièce, sourires ensemble à votre fils, être tendre comme papa et maman le sont avec Bébé. Je trouve cela super beau, et en même temps je l'envie ce moment là... 

Je suis malheureuse parce que je ressens un sentiment d'abandon, non pas que tu me le fasses ressentir non, puisque tu es très présent, que tu m'appelles etc. Mais parce qu'au fond de moi je sais que certains bonheurs je ne les aurais pas. Que j'aime des gens qui ne peuvent pas m'aimer comme je le souhaite. Que j'ai un vide affectif si grand que même si j'avais 3, 4 hommes dans ma Vie je serais toujours aussi triste. Parce que le vide que j'ai, cet abandon au fond de moi, il restera ancré.

Alors mes réactions, stupides, incompréhensibles, déplacées, sont sûrement dûe à une réaction émotive démesurée.

Démesurée, parce qu'au fond je te crois sincère qd tu dis que tu m'aimes, et que je te manque.
Démesurée aussi, qd j'ai peur de n'être pour les hommes qu'un corps que l'on utilise, que l'on déshabille, que l'on embrasse avant de partir et fermer la porte.
Démesurée, oui, parce que je ne sais pas qui je suis et qui je veux être. Et le plus désolant dans tout cela, c'est que je veux juste être aimée, respecter, dorloter. Savoir que l'on pense à moi. A moi et tout mon être, et pas à moi, pour des envies et du désir.

Nous avions passé une journée entière ensemble à Honfleur, te souviens tu? C'était une très très belle journée. Tu étais si ému, c'était touchant. 

Cette journée je m'en rappelle comme si c'était hier, nous formions un couple aux regards des autres. Tu étais fier de moi (enfin je crois), et j'étais fier d'être à ton bras. C'est aussi çà l'Amour, partager des moments comme ceux là, se balader main dans la main, aller manger une pizza ou des pâtes (tu te souviens du 19 juillet?) comme des amoureux, aller dans notre coin près de la rivière sur le banc, se regarder, se sourire, s'embrasser, rester allongé là. Graver nos prénoms dans le bois pour se souvenir...

Tout cela, X, c'est notre Histoire, je ne souhaite pas qu'elle s'arrête. Je surmonterais mes démons même si pour l'instant j'ai mal. Je ne veux pas te perdre parce que tu es beaucoup pour moi. Un jour tu m'as dit que j'avais une place importante dans ta Vie. 

Tu es celui que j'aime en secret, et c'est de par ce secret, que notre histoire peut devenir belle un peu plus chaque jour.

Tu fais beaucoup pour moi, tu prends beaucoup de risques, tu dis ne vouloir que mon bonheur. Je te crois. Je te crois sincère.

Je suis juste fragile, et tu le sais bien, et je pense que c'est aussi en cela que tu me pardonnes "mes crises". Je dois m'endurcir, je dois apprendre à t'aimer autrement aussi.

Je te demande juste pardon, parce que c'est la seule chose que je puisse faire.

Je t'aime. Vraiment et sincèrement.