Poème triste d'amour perdu

Texte d'amour perdu, poème triste amour, poeme amour perdu, poème d'amour triste, poème de tristesse solitude, poeme d'amour coeur brisé




Cœur détruit
L’amour ma quitté
Dans les profondeurs de mon cœur
Une brèche c'est crée
Tu en à profité pour t'échapper sans peur
Doucement tu as filé dans le vent
Emportant avec toi tout mon bonheur d'aimer
Sans état d'âme ni regret tu t'éloigne lentement
Dans l'espace tu te disperse sans te retourner
Tu ne m’as pas laissé le choix





J'ai laissé échapper mon cœur
Il part à la dérive il à peur
Normal il souffre il à mal
Il voudrait ne plus ressentir cette douleur.
Cette chose là est impossible je le sais bien
Car il contient tout l'amour que j'ai pour toi
Je ne sais plus quoi faire car il est partagé en deux
Mon cœur à deux faces
Il voudrait le rassurer
Lui dire que ça vie n'est pas fini
Mais le cœur malheureux ne veut rien entendre
Il c'est que pour lui ça vie est terminer



J’ai juste besoin d’un peu d’attention
Te parler seul à seul quelques instants
Te dire ce que je pense, prononcer ton nom…
M’ouvrir à toi, t’avouer mes sentiments
Te dire à quel point tu comptes pour moi
Mon besoin de te protéger, de rester à tes côtés
Je ne veux que ton bonheur, resté avec toi
Dans ces bons moments et dans les pires, pour l’éternité…
Toi mon ange, ma douce, ma reine…
Si envoutante, hypnotique, si sereine…
Belle comme le coucher de soleil
Si belle, parfaite, tu n’as pas ta pareille



Aujourd'hui je suis pensive
Tout aller bien puis d'un coup tout c'est fini
A notre relation tu à mis fin je ne comprend pas se qui m'arrive
Sans aucune explication je n'avais plus de vie
Tu es parti sans un mot
Alors comment comprendre à qui la faute
Depuis se jour j'ai n'ai plus une minute de repos
Je me pose mille et une questions sans avoir de réponse
Pourtant tout aller pour le mieux enfin je le pensé
Hier encore tu me disais je t'aime
Mais aujourd'hui de toi je n'ai plus rien comme si j'avais jamais existé
Tu ne me donne aucun nouvelle tu ne me réponds plus au téléphone
M'a tu déjà rayer de ta vie comme un vieux jouer qui ne t'amusé plus
La j'avoue que je sus un peut perdu



Vivre sans toi au départ était trop dur à supporter
Mes larmes coulées sans cesse sans que je ne puisse les arrêter
Aujourd'hui ton absence me coute encore beaucoup
Le temps passe et je ne t'oubli pas et je ne t'oublierais jamais
Mes larmes coulent moins mais mon coeur saigne toujours autant.
Le temps passe mais ne guéri pas les blessures de mon coeur
Cela vas faire un an que tu à disparut de ma vie
Mais tu reste toujours présent dans mon coeur




Toi, mon éternel absent,
Toi mon ami, mon frère.
Mon âme s'envole loin de cette terre
Pour s'enrouler autour de ton souvenir.
Toi, mon printemps
Qui est venu mourir.
Il n'y a plus de mots
Pour habiter le vide de mes silences.
Il ne reste que de vagues échos
Pour habiller mon existence.
Et pourtant, tu es là,
Toujours là et à jamais,
Toi, le seul, l'unique,
Mon ange de lumière...



Depuis cette date je suis devenu un clown triste.
Je souris juste pour faire plaisir mais ça ne reste
Qu'une façade. J'avance en douceur je pense que c'est par peur .
Peur de faire souffrir ceux qui m’entoure. Bon j'arrive à rire parfois
Je ne le cache pas je ne suis pas toujours entrain de pleurer je rassure.
Mais je reste avec cette étrange sensation celle de ressentir
Que je ne suis qu’une coquille vide. En une journée je perdu
Tous mes repères, toutes mes envies, en une journée j'ai vue ma vie changé, elle c'est envolé en fumée. J'ai pas comprit ce qui m’arrivé.
Tout s'écroule en fait c'est simple c'est comme si j’étais à l'abri
Dans ma maison et que d'un seul coup les murs tomber et que
Je me retrouve là planté sans comprendre ce qui m’arrivé.




Quand sera venu le jour de mon grand départ
Je deviendrais ton ange céleste
Pour t'aider à ne pas pleurer, mais à sourire
Pour te rappeler les bons moments que nous aurions passé
De là-haut je surveillerais que tu continue d'aimais
Que tes moments de doutes ne sois qu'éphémère
Que dans le cœur d'une autre tu retrouve joie de vivre
Car mon plus grand bonheur sera de continuer à te voir heureux
Et si un jour tu ressens de la tristesse en pensant à moi
Lève tes yeux vers le ciel et regarde les étoiles
Parmi une d'entre elle une sera la plus belle
Ce sera moi qui te sourira et qui te diras combien je t’aime.
Mais j'avoue que je ne t'ai pas retenu non plus
Maintenant mon cœur restera sans joie
Il battra normalement sans superflu




Un jour elle à rencontré son bel ange.
Qui par la suite est devenu son bel amour.
Aujourd'hui il se trouve parmi mes chers nuages.
C'est souvent en silence que je pense à lui et cela durera toujours.
Chaque jour sont absence se fait ressentir mais je ne le dit pas.
Je fais croire que je l'ai oublié.
Mais non il reste là à guider mes pas.
Comment pourrais-je ne plus pensée à cet être merveilleux
Que j'ai rencontré. C'est vrai que je ne parle plus
De lui par choix du sourire des miens.
Mais en secret je rêve au jour ou enfin je pourrais lui prendre la main.
Souvent je voudrais que tout ceci ne soit qu'un mauvais cauchemar.
Mais chaque matin la réalité me rattrape.